Mall de Mohammadia- 4ème étage - Bureau 1163 - Mohammadia - Alger
(+213) 555 522 200
(+213) 541 597 349
contact@dzacs.com
On répond dans les 24 heures
ARRÊTEZ DE SERVIR COMME BANQUIER  À VOS CLIENTS VOTRE PARTENAIRE POUR UN RECOUVREMENT   EFFICACE GESTION DE LA RELANCE CLIENT ET EXTERNALISATION   DU RECOUVREMENT RECOUVREMENT JUDICIAIRE DES CRÉANCES   CONTENTIEUSES   PREMIÈRE PLATEFORME EN LIGNE DÉDIÉE A LA RELANCE CLIENT EN ALGÉRIE
ARRÊTEZ DE SERVIR COMME BANQUIER À VOS CLIENTS
VOTRE PARTENAIRE POUR UN RECOUVREMENT EFFICACE
GESTION DE LA RELANCE CLIENT ET EXTERNALISATION DU RECOUVREMENT
RECOUVREMENT JUDICIAIRE DES CRÉANCES CONTENTIEUSES
PREMIÈRE PLATEFORME EN LIGNE DÉDIÉE A LA RELANCE CLIENT EN ALGÉRIE

Evaluer le risque client à partir des données bilancielles d’une entreprise

Evaluer le risque client consiste à rassembler certains éléments d’informations qui concernent une entreprise, les analyser dans un certain sens, afin de se prémunir contre plusieurs risques possibles que peuvent êtres engendrés par la relation commerciale avec ce client ou tout client éventuel.

Parmi ces risques les plus redoutés est le risque d’impayé. En France par exemple, une entreprise sur quatre déclare faillite à cause des impayés de ses clients. Alors qu’en Angleterre 23% des PME sont classées insolvables pour la même raison. Aux Etats-Unis, certains rapports avancent que les retards de paiement bloquent 25% des investissements que les entreprises auraient pu déployés, et privent 21% des bonus que les salariés auraient pu obtenir.

Ces effets dévastateurs ont conduit à développer depuis l’aube de la révolution industrielle l’orientation des chefs d’entreprises, investisseurs et spécialistes vers l’analyse et évaluation du risque client avant d’entamer toute transaction commerciale avec un client éventuel.

En Algérie, il est possible d’évaluer un risque client en analysant les données bilancielles d’une entreprise et conformément au code du commerce (Art 717) les entreprises morales et physiques de droit Algérien sont tenues de publier leurs comptes sociaux chaque année.

L’aspect purement déclaratif dans la pratique comptable en Algérie – pour faire nuance à l’utilisation de la comptabilité comme outil de gestion et d’aide à la prise de décision – ces données comptables risquent parfois de manquer d’exactitude et de transparence, sans oublier de mentionner que 40 % des entreprises en Algérie selon CNRC ( Centre national du registre du commerce ) ne publient pas leurs comptes sociaux .

En dépit de contraintes citées, les données bilancielles publiées nous fournissent quelques éléments majeurs qui aident à évaluer un risque client possible.

Voici quelques indicateurs clés à analyser grâce aux données bilancielles et qui aide à évaluer un risque client:

–        Le niveau d’activité : grâce à la valeur du chiffre d’affaires et le résultat net qu’affiche le TCR (Tableau du compte du résultat), on peut mesurer la solvabilité d’une entreprise donnée et son niveau d’activité ce qui nous permet d’évaluer le risque client, surtout quand il s’agit de marchés ou commandes importantes qui ne sont pas au même niveau d’activité que le client cible.

–        Dépendance financière : EBE (Excédent brut de l’exercice) qu’affiche le TCR permet de mesurer la capacité d’une entreprise à s’autofinancer par sa propre activité sans recourir à des organismes de crédit et moyens de financement externes, l’acte de recourir à des organismes de crédit est considéré souvent notamment chez les PME comme un signe de tensions de la trésorerie.

–        Création et consommation du Cash ( BFR) : Grace aux éléments de l’actif et passif ( BFR = actif courant– Passif courant )ont peut avoir une idée sur le montant qu’une entreprise doit financer afin de couvrir le besoin résultant de ses décalages des flux de trésorerie ce qui nous permet de se placer dans la perspective d’être payé à temps ou non autant que fournisseur.

A savoir que le CNRC(Centre national du registre de commerce) a mis depuis quelques années un outil en ligne Sidjilcom qui permet d’accéder aux comptes sociaux des entreprises et visualiser ainsi leurs états financiers (Actif/Passif, TCR).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *